7 remèdes de grand-mère pour soigner la cruralgie

5/5 - (1 vote)

La cruralgie est une pathologie qui se manifeste par la compression des racines du nerf crural causant ainsi une douleur atroce. Il existe de nombreux traitements pour en venir à bout. Cependant, très peu d’entre eux égalent les bienfaits des remèdes de grand-mère. Quels sont les remèdes à adopter pour lutter contre cette maladie ? Découvrez dans cet article les solutions incontournables.

Quelques notions à connaître au préalable sur la cruralgie

La cruralgie représente une pathologie qui se manifeste par une douleur aiguë résultant de la compression de l’une des deux racines du nerf fémoral. Étant donné que tout comme la sciatique, cette maladie provient d’une irritation d’un nerf provenant de la colonne lombaire, elle présente avec cette dernière des causes et symptômes similaires. La cruralgie peut avoir pour cause une arthrose et une hernie discale, une sténose du canal rachidien, une tumeur, un kyste, une fracture des vertèbres, etc.

En ce qui concerne les symptômes, il s’agit d’une souffrance ressentie à certains endroits selon la racine affectée. Vous avez entre autres la cuisse, l’extérieur de la fesse, le tibia et le bord du pied. Elle peut se manifester par des picotements ou des sensations de brûlure. Outre les troubles neurologiques, vous avez également les pertes de sensibilité au niveau des membres inférieurs et des difficultés à vous déplacer.

Lire aussi :   Biovancia NutraMag B6 : que disent les médecins ?

7 remèdes de grand-mère pour soigner la cruralgie

Les remèdes maison pouvant permettre de lutter efficacement contre cette maladie affreuse sont multiples. En effet, il existe de nombreux traitements et chacun de ceux-ci agit en fonction de la cause de la souffrance.

Les coussins chauffants

L’utilisation de coussin chauffant constitue un moyen efficace pour réduire la douleur qu’occasionne la cruralgie. En effet, très utilisé, ce remède grand-mère pour cruralgie consiste à mettre sur la zone endommagée un coussin chauffant. De cette manière, vous parvenez à augmenter le flux sanguin et par conséquent réduire l’inflammation. Afin qu’elle soit efficace, il vous faut appliquer le coussin chauffant plusieurs fois dans la journée sur une durée d’au moins 20 minutes.

Les compresses froides

La compresse froide est aussi un remède grand-mère pour cruralgie dont l’efficacité transcende les frontières. Votre grand-mère vous en a peut-être touché quelques mots ou réalisé devant vous. En réalité, en appliquant la compresse froide, vous parviendrez à réduire de manière drastique l’inflammation ainsi que la douleur. Il faut pour ce faire appliquer sur la partie touchée de la glace bien enveloppée dans une serviette. Gardez la compresse pendant au moins 10 à 15 minutes plusieurs fois par jour.

Les eaux thermales

Parmi les nombreux remèdes de grand-mère proposés pour la cruralgie, les eaux thermales occupent une place prépondérante en raison de leurs propriétés anti-inflammatoires. En effet, vous pouvez grâce à ce remède grand-mère pour cruralgie réduire au maximum l’inconfort. Ces eaux possèdent une forte concentration de sels minéraux, d’oligo-éléments et une chaleur bienfaitrice. Vous pouvez prendre des bains thermaux ou des douches thermales. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour des massages sous affusion d’eaux thermales ou réaliser des cataplasmes de boues thermales.

Lire aussi :   Que faut-il savoir sur l'efficacité d'Oro-Activ ?

Les massages

Le massage constitue l’un des remède grand-mère pour cruralgie les plus pratiques. En effet, grâce au massage, vous pourrez améliorer la circulation sanguine et relaxer les muscles. Ce qui permettra de réduire la douleur. Pour le massage, il est préférable d’utiliser les lotions ou les huiles. Vous devez masser la zone trois fois par jour pendant au moins 10 minutes.

massage pour soigner curalgie

Les oligo-éléments

Pour résoudre les problèmes de jambes et de dos, il vous faut aussi utiliser les oligo-éléments. Il s’agit en réalité d’un ensemble de substance ayant des propriétés anti-inflammatoires qui vous serait très utile dans votre lutte contre la cruralgie. Ces oligo-éléments existent en forme de poudre, d’ampoules et de compléments alimentaires. Tout comme de nombreuses grands-mères, vous pouvez opter pour la curcumine, le boswellia ou la broméline.

Par ailleurs, il existe certaines vitamines capables de vous apporter satisfaction en cas de cruralgie. Vous avez entre autres la vitamine B1, la vitamine B6 et la vitamine C. Ces dernières sont également disponibles en forme d’aliments ou de compléments.

Les huiles essentielles

Utilisées depuis très longtemps pour soulager de la cruralgie, les huiles essentielles font le plus souvent la paire avec les massages et constitue un remède grand-mère pour cruralgie efficace. Vous pouvez ajouter dans un diffuseur quelques gouttes d’huile que vous appliquerez localement sur le nerf crural. En plus de recourir à l’aromathérapie sous sa forme simpliste, vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes d’huile à votre eau de bain.

Pour le traitement de la cruralgie, vous pouvez utiliser différentes huiles essentielles comme la lavande, la menthe poivrée et l’eucalyptus, l’huile d’amande douce.

Lire aussi :   Peut-on mourir d’un ulcère à l’estomac ?

Les plantes médicinales

Les grands-mères sont très attachées aux tisanes. La cruralgie peut aussi se soigner en utilisant des plantes médicinales comme le gingembre, le curcuma, le poivre de Cayenne, etc. Vous pouvez consommer ces plantes ou les appliquer sur la partie infectée. Vous pouvez aussi utiliser l’harpagophytum, l’ananas, le Céleri, etc.

Il est important de noter que d’autres solutions peuvent aussi être utilisées bien que ne résultant pas exclusivement des remèdes de grands-mères. Vous pouvez en réalité effectuer des exercices pour soulager la cruralgie. Ces exercices permettront de renforcer les muscles et améliorer la posture. Il peut s’agir du Pilate, du yoga et autre. Il vous est aussi possible d’opter pour les traitements homéopathiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *