Pourquoi consommer de la vitamine B17 ?

5/5 - (1 vote)

La vitamine B17 malgré son versant extrêmement toxique continue d’être utilisée massivement dans le traitement de plusieurs pathologies. Ce paradoxe suscite de nombreuses interrogations. Quels sont les avantages de la consommation de la vitamine B17 ? Découvrez dans cet article les intérêts que présente cette molécule.

La vitamine B17 soulage les maladies inflammatoires

La vitamine B17 encore appelée l’amygdaline ou laetrile est une molécule avec un fort potentiel anti-inflammatoire. Les études effectuées par les chercheurs ont en effet démontré qu’elle est capable d’influer sur plusieurs pathologies inflammatoires comme la gastrite en bloquant les facteurs inflammatoires.

Vous avez aussi les pathologies pulmonaires comme l’asthme par exemple. D’autre part, la molécule en régulant les protéines liées à l’inflammation et en améliorant la récupération réduit les dommages occasionnés par l’insuffisance hépatique.

 La vitamine B17 permet de lutter contre l’athérosclérose

L’athérosclérose se manifeste par une accumulation de graisses dans les vaisseaux sanguins. Ceci provient majoritairement de l’excès de mauvais cholestérol dans l’organisme. En effet, cet état provoque une inflammation aiguë au niveau des artères et réduit leur diamètre. Ce qui vous expose à des maladies cardiovasculaires comme les infarctus du myocarde. La vitamine B17 a la capacité de réduire l’expression de récepteurs immunitaires particuliers favorisant ainsi la réponse immunitaire.

Vitamine B17 cancer guérison

La majorité des travaux de recherche portant sur l’amygdaline s’est focalisée sur ses effets sur le cancer. En effet, cette vitamine pourrait impacter positivement la maladie au niveau vasculaire, tissulaire, cellulaire et moléculaire. Pour ce faire, elle réduit l’expression des gènes à la base de la régulation du cycle cellulaire du colon. En ce qui concerne les cellules cancéreuses de la prostate, la molécule procède au blocage systématique de certaines phases de développement.

Lire aussi :   Peut-on mourir du cancer du col de l'utérus ?

Outre ce procédé, la vitamine B17 bloque aussi l’action des protéines responsables de la prolifération cellulaire. De plus, étant cytotoxique, cette dernière joue un rôle dans la mort cellulaire. La combinaison des effets de l’hétéroside présent dans l’amygdaline et du bêta-glucosidase présent dans l’organisme humain agit de manière ciblée sur les cellules tumorales. Tout ceci s’effectue bien évidemment sans aucun effet secondaire.

La vitamine B17 possède des propriétés analgésiques

Les chercheurs ont démontré à travers une étude que l’amygdaline présente des propriétés antidouleur. En effet, les facteurs caractéristiques de la douleur sont nombreux. L’amygdaline réduit les facteurs inflammatoires à travers ses liens avec les cytokines. En plus, la production de l’oxyde nitrique et de la prostaglandine est généralement limitée de l’hétéroside.

La vitamine B17 stimule la neurogenèse

De nombreux chercheurs estiment que la consommation de la vitamine B17 a des effets majeurs sur les maladies neurodégénératives. En effet, elle aurait d’après leurs études la capacité de stimuler la neurogenèse qui désigne le processus favorisant la formation des neurones. De plus, elle serait potentiellement neurotrophique. Les molécules neurotrophiques sont en réalité connues pour leur apport majeur dans le traitement des cellules nerveuses. L’amygdaline représente une lueur d’espoir dans le traitement des maladies neurodégénératives comme le Parkison, l’Alzheimer et autres.

Dans quel aliment se trouve la vitamine B17 ?

L’amande d’abricot constitue la plus grande source de vitamine B17. Toutefois, vous ne devez pas excéder plus de deux amandes par jour dans votre consommation. Ceci vous préservera des risques de surdosage. De plus, en raison de son goût amer, il vous est possible de le consommer avec d’autres fruits sucrés, du thé ou simplement de l’eau.

Lire aussi :   Combien de temps peut-on vivre avec un cancer non soigné ?

Vous pouvez aussi trouver cette vitamine B17 dans plusieurs autres graines et noyaux de fruits. Vous avez entre autres les pépins de la pomme, de la poire, les noyaux des prunes et les graines de la fraise, du raisin ou de la framboise.

L’amygdaline est aussi disponible sous différentes formes. Vous pouvez la trouver en effet sous forme d’injection, de comprimés, de lotions cutanées et de solution à insérer dans le rectum. Il n’existe à ce niveau aucune recommandation officielle concernant le dosage quotidien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *